Quelle est la différence entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle ?


 réalité virtuelle et réalité augmenté | Authentic VR

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont deux technologies presque similaires, mais qui sont à des points de vue différentes. Il s’agit en fait de deux programmes et de deux visions qui se côtoient, mais qui offrent des prouesses technologiques à usages contraires. A travers cet article, nous relèverons quelques points différentiels entre ces deux innovations technologiques de cette dernière décennie.

La réalité Virtuelle

La réalité virtuelle est une technologie qui vous immerge totalement dans un monde 3D. Vous êtes emmené à vivre une expérience virtuelle, avec des activités senso-motrices. Cela, grâce à un casque de réalité virtuel branché sur une entré vidéo, un port USB, des capteurs de mouvements installés tout autour de vous dans la pièce et des contrôleurs qui sont indispensables dans l’interaction que vous vivez. Ces casques sont conçus pour diffuser des images 3D stéréoscopiques via un écran et des lentilles qui sont placés presque directement en contact avec vos yeux. Vous vivez une expérience imaginaire quasi réelle. Cette technologie de réalité virtuelle est perfectionnée à chaque fois et évolue de manière vertigineuse.

Celles qui sont plus en vue actuellement sont l’Oculus Rift racheté par Facebook ou le HTC Vive conçu en collaboration avec Valve (steam). Le but principal de la réalité virtuelle est de vous plonger totalement, à 100%, dans un espace fictif qui vous absorbe et vous coupe complètement de la réalité. Mais, pour faire plus simple, d’autres solutions ont été développées. Celles-ci sont basées sur les Smartphones Samsung GEAR VR, Google Daydream et autres. Il existe aussi des casques autonomes (Oculus Go) qui offrent des activités virtuelles plus simples, portées uniquement sur les mouvements de la tête, d’un contrôleur manette ou d’une télécommande. Cela offre la même finalité virtuelle et 100% irréelle.

La réalité augmentée

Comme son appellation l’indique déjà, c’est une surexposition de la réalité, un complément virtuel rajouté à la réalité. Cette technologique permet d’incruster des objets virtuels dans une série d’images. Vous voyez, à travers une interface, une version augmentée de la réalité, avec une surimpression au point d’avoir des objets en 3D qui se rajoutent dans l’espace dans lequel vous vous trouvez. A travers un casque ou une lunette, vous avez en visuel une base de réalité dans laquelle est intégrée une touche de virtuelle. Il s’agit des hologrammes. Cet aspect virtuel est important,  car sur un support (réel), vous pouvez projeter une image holographique.

Vous pouvez par exemple, projeter une image de Google Maps tout en marchant sans avoir recours à votre Smartphone. Google et Apple se mêlent de la danse et apportent leurs expertises pour plus affiner le développement de cette technologie sur leurs OS mobiles. Comme exemple en la matière, nous avons les API AR Core (Android) et AR Kit (pour les iOS) qui permettent à votre Smartphone d’être un vecteur de réalité augmentée.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont deux frères siamois qui partagent quelque peu les mêmes ambitions virtuelles, mais pas les procédés technologiques. Ensemble, nous venons de faire un peu de lumière sur le sujet et tout le plaisir est pour nous de savoir que vous êtes mieux informé maintenant.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés